Erik Truffaz, trompettiste phare de la scène jazz
internationale, rencontre Abdullah Miniawy,
chanteur, poète, porte-voix de la révolution
égyptienne. Formé autour du compositeur multiinstrumentiste
Peter Corser et de Karsten Hochapfel au
violoncelle, le quartet psychédélique porte haut et fort ce
cri, entre psalmodie et spoken word.
Enfant solitaire en Arabie Saoudite, Abdullah Miniawy écrit de la
poésie, étudie la philosophie soufie, passe du slam au spoken word.
De retour en Égypte en pleine révolution, le jeune homme enflamme
les réseaux sociaux de son verbe ciselé. Découvert en 2013 dans un club
du Caire, il s’exile trois ans plus tard en Europe, alors que la censure fait
son retour au pays. Depuis, il scande ses récits du quotidien, ses textes
politiques et sa poésie spirituelle sur un jazz teinté de rock baroque
et d’inspiration arabo-musulmane. Souffle circulaire du saxophoniste
anglais Peter Corser, cordes folles du violoncelliste allemand Karsten
Hochapfel et subtiles volutes du trompettiste français Erik Truffaz : c’est au
carrefour des cultures, bien au-delà des frontières, que leur cri rassemble

LE CRI DU CAIRE
& ERIK TRUFFAZ

Le Grand T – Nantes
Jeudi 28 novembre 2019 à 20h
avec
Abdullah Miniawy chant, textes, composition
Peter Corser saxophone, clarinette, composition
Karsten Hochapfel violoncelle
Erik Truffaz trompette
Tarifs : abonné : plein 19 € • très réduit/jeune 9 €
non abonné : plein 25 € • réduit 21 € • très réduit/jeune 12 €
leGrandT.fr — 02 51 88 25 25